Florian / Ezekiel

Un zoner schizophrène

Description:

Un jeune homme d’apparence banale, plutôt mince, aux cheveux mi-longs, dont une mèche cache en permanence son œil gauche, dissimulé en plus par un cache-œil.

Il possède deux personnalités distinctes, chacune ayant adopté un trouble mental propre. Florian est dépressif, défaitiste et faible d’esprit. Ezekiel est manique, hyperactif et aime se mettre en avant. Ces deux face d’une même pièce ont conscience l’une de l’autre et partagent les mêmes souvenirs. Le changement de l’une à l’autre est totalement aléatoire.

Il possède divers pouvoirs para-psychiques tels que la pyrokinésie, la télépathie, ou encore la gravikinésie.

La personnalité qui se présente comme Ezekiel est particulièrement dangereuse, c’est pourquoi le zoner est sous la menace constante menace d’un collier explosif, qui se déclenche via une télécommande, ou s’il s’éloigne trop de son possesseur.

Bio:

CONFIDENTIEL

PROJET : « PROPHET »


DEBUT DU RAPPORT

Sujet N°Code E2410665


NOTE : lors de son appréhension (dont les détails sont maintenus secrets), les papiers d’identité du sujet, fortement endommagés, n’ont pu permettre de rassembler que très peu d’informations à son sujet. Une enquête jointe à des analyses ADN est en cours

Prénom : Florian

Nom : inconnu

Nationalité : inconnue

Race : humain (type caucasien)

Sexe : masculin

Âge : inconnu (entre 20 et 25 ans)

Domicile : inconnu

Profession : inconnue

Description à l’internement :

Taille : 1m73

Poids : 62 kg

Cheveux : châtains foncés, longs

Yeux : marron (voir plus bas)

Particularité : la sclère de son œil droit est grise, son iris jaune doré et sa pupille forme une fente comme celle d’un félin

Autres : le sujet présente de multiples contusions, deux côtes cassées ainsi que quelques brûlures sans gravités

Historique:

Jour 1 : le sujet est resté inconscient les deux premiers jours après son arrivée an centre.

Jour 3 : le sujet reste dans l’état catatonique post-traumatique classique. Il ne dit pas un mot, mais ne refuse ni de se nourrir, ni de prendre ses premiers traitements.

Jour 6 : le sujet commence à parler. Toutefois, le choc a manifestement causé chez lui une amnésie très grave, effaçant tous ses souvenirs avant son réveil. Même son propre prénom lui a été appris par l’équipe médicale. La prise de conscience de cet état des choses, ainsi que sa condition actuelle l’ont plongé cette fois dans une profonde dépression. Abandonnant manifestement toute volonté, il se met parfois à proférer des propos morbides incohérents, évoquant parfois le suicide, sans jamais une seule fois tenter de passer à l’acte. Cet état des choses rend les batteries de test suivantes particulièrement aisées. A noter toutefois que le sujet se nourrit moins bien qu’à son arrivée.

Jour 12 : un incident s’est produit dans la nuit. Alors qu’il passait devant la cellule du patient E2410665, le Dr. CONFIDENTIEL est spontanément entré en combustion. Il tenait à la main une bouteille d’alcool médical qu’il a renversé dans sa panique, ce qui a aggravé la situation. Malgré l’intervention de l’équipe de secours, il est mort trois heures plus tard. Bien que rien ne puisse être prouvé, des témoins confirment avoir entendu en plus des hurlements du docteur un rire diabolique venir du secteur en question.

Jour 13 : la personne que nous avons récupérée dans la cellule ce matin là était complètement différente de celle que nous y avions laissée la veille. Le sujet E2410665 nia être Florian, et se présenta sous le nom d’Ezekiel. Son état mental n’avait plus rien à voir avec la dépression, mais le rapprochait cette fois d’une mania proche de l’hystérie. Il nous accompagna malgré tout sans faire poser plus de gêne qu’un flot de paroles démentes et égocentriques, ainsi qu’une hyperactivité légère. Les analyses effectuées à son arrivée, il y a presque deux semaines, confirment l’évidence : le sujet E2410665 possède bel et bien du sang qui n’est ni de cette planète, ni Nazzadi.

Jour 18 : alors que nous conduisions « Ezekiel » vers le laboratoire 4, les quatre membres de l’équipe médicale (moi y compris) et le membre de la sécurité qui nous accompagnait avons perçu tous ensemble et au même moment, un léger acouphène. Tout de suite après, nous avons entendu une voix dans notre esprit, tels étaient ses mots : « vous m’avez bien cassé les couilles ». Avant que nous ne puissions réagir, l’agent de la sécurité s’est retrouvé avec un scalpel planté dans la cuisse et « Ezekiel » s’échappait. Nous avons commencé à le poursuivre, mais les mouvements et la vitesse du sujet semblaient surclasser les résultats des tests physiques réalisés sur lui ces derniers jours. Il nous distança sans difficultés. Nous parvînmes à suivre sa trace grâce aux hurlements des gardes et des médecins qui prenaient feu sur son passage. Ce petit jeu dura jusqu’au sommet du bâtiment. Appuyé par une dizaine de gardes, je m’approchai du sujet pour tenter de le raisonner, alors qu’il reculait vers le bord, le sourire aux lèvres. Dos au vide, il écarta les bras et nous gratifia de deux doigts d’honneur en se laissant chuter. Mais en me penchant par-dessus le bord, alors que je m’attendais à ne trouver qu’une tâche rouge par terre, je me retrouvais de nouveau face au geste obscène d’ « Ezekiel » qui riait de plus belle en flottant doucement vers le sol.

Jour 20 : on m’annonça qu’on l’avait retrouvé. Enfin, selon le rapport, c’était plus exactement Florian qui avait retrouvé l’équipe de recherche, réclamant qu’on le ramène au centre parce qu’il « faisait froid dehors et que se retrouver seul avec Ezekiel était plus éprouvant que les expériences du centre ». Je pus donc confirmer un nouveau diagnostic : multiples personnalités. Pour résumer, Florian est dépressif, nonchalant et tend à se laisser faire. Ezekiel est maniaque, imbu de lui-même et dangereux. Reste à savoir un stimulus interne ou externe permet le passage d’une personnalité à l’autre ou si ce dernier est totalement aléatoire… Les pouvoirs para-psychiques du sujet sont confirmés, les prochains tests se concentreront sur ce point.

Jour 21 : des précautions sont à prendre. J’ai fait installer une caméra dans la cellule du sujet E2410665. De plus, pour éviter que le bilan humain de s’alourdisse (4 morts, 5 blessés graves, 1 blessé léger), nous avons profité d’être actuellement en présence de « Florian » pour lui installer un collier explosif. Si mes suppositions sont exactes, les deux personnalités sont totalement conscientes de ce que fait l’autre, « Ezekiel » comprendra donc lui aussi la situation.

Jour 27 : je suis aujourd’hui en mesure de lister les capacités du sujet. Son aptitude la plus développés est la pyrokinésie. Il peut contrôler la température de son corps, dégager une quantité étonnante de chaleur, enflammer les objets (et les gens), ainsi que contrôler les flammes. Lorsqu’il déclenche cette capacité, son œil « alien » devient entièrement rouge et suinte une légère fumée rougeâtre. Il est également capable de télépathie : il peu ainsi lire les pensées de surface et communiquer avec les personnes autours de lui, ces dernières ressentent alors un très léger acouphène, et son œil devient blanc. Ce qui est plus inquiétant, c’est qu’il semble aussi maîtriser une forme de gravikinésie. Pour l’instant, il ne peut qu’attirer/repousser de petits objets, ainsi que léviter ou réduire ses chutes, mais s’il développait ce pouvoir, cela en ferait quelqu’un de particulièrement dangereux. Lorsqu’il utilise cette capacité, son œil devient violet et l’air devant lui se trouble légèrement. Enfin, il semble être capable de booster ses réflexes et surtout sa vitesse de façon spectaculaire, il a été ainsi capable de battre à la course les meilleurs des soldats en garnison, alors que sa capacité musculaire ne devrait pas le lui permettre. Aucune manifestation extérieure n’est alors visible.


FIN DU RAPPORT

Florian / Ezekiel

New Angels Of Promise Ezekiel_de_Mortelune